Kahina

Apprentie en Licence Pro Technologiste Emballage chez Yves Rocher

 « L'entreprise me confie des responsabilités intéressantes » 

Loin d'être réservé aux formations courtes, l'apprentissage est aujourd'hui très prisé des universités et des grandes écoles. En témoigne Kahina qui, après un cursus classique, a choisi de préparer en alternance une Licence Professionnelle Technologie emballage à l'ESEPAC. « Après mon bac scientifique, j'ai commencé une prépa ingénieurs, que j'ai finalement abandonnée pour me tourner vers un DUT mesures physiques avec option matériaux et contrôles physico-chimiques en 2e année. C'est à l'issue de ce DUT que j'ai eu la possibilité, en juin 2012, de poursuivre mes études en licence par le biais de l'apprentissage. »

La jeune femme alterne désormais les périodes de cours à l'ESEPAC, au Puy-en-Velay en Haute-Loire, et les périodes de travail aux laboratoires Yves-Rocher, en Bretagne. « L'entreprise me confie des tâches intéressantes. D'autant que je suis amenée à collaborer avec des responsables techniques et des chargés de projets. Ces échanges sont très fructueux et me permettent de progresser beaucoup professionnellement. »

A l'école aussi, les expériences sont multiples : « Nous sommes en contact permanent avec des professionnels : les intervenants qui assurent les cours, mais aussi les entreprises qui confient aux élèves, dans le cadre d'appels d'offre, des projets d'emballages spécifiques à réaliser. »

Autre avantage de l'alternance : le salaire que l'apprenti perçoit tous les mois. Du coup, Kahina ne souhaite pas en rester là : « Mon objectif est d'effectuer un master ingénierie packaging en apprentissage l'an prochain. Avec peut-être l'opportunité de continuer mon travail chez Yves Rocher.... ».

Actualités

Téléchargements

Découvrez et téléchargez la Carte de visite du CFA ! 

Dossier de fonds de solidarité: